Au-delà de l’affaire de la chloroquine RAOULT DIDIER

14,00

9782749949031

Ne vous y trompez pas : ce livre, certes inspiré par l’affaire de la chloroquine, qui a valu au Pr Raoult des attaques d’une violence inouïe, va beaucoup plus loin dans la description des dérives de notre gestion sanitaire.
On le sait, malgré un succès spectaculaire dans le traitement de la Covid-19 à l’IHU de Marseille et une innocuité prouvée depuis longtemps, la chloroquine a fini par être interdite au profit du Remdesivir, pourtant pas dénué de dangers, mais qui présentait un avantage certain : contrairement à sa concurrente, médicament générique donc pas cher, il n’était pas tombé dans le domaine public, et sa distribution internationale a permis au laboratoire qui le produit de réaliser des bénéfices astronomiques.
Et ce n’est pas une exception ! Des centaines de vieux remèdes efficaces et sans réactions dommageables disparaissent en faveur de nouveaux produits qui n’ont pas toujours fait l’objet de tous les contrôles nécessaires.
Ce livre dénonce dans le détail les procédés douteux qui assurent le « lancement » des nouveautés pharmaceutiques. Journalistes scientifiques achetés pour en faire la promotion, médecins « financés » pour les prescrire, médias « incités » à démolir un produit concurrent… Et, en matière de contrôle, des études parfois faussées par des liens d’intérêt (financiers, culturels ou relevant de toute autre dépendance), des essais cliniques imparfaits ou tronqués… Sans compter les responsables des instituts de recherche et de médecine, corrompus, eux, par leur ego ou leurs haines personnelles, qui distribuent leurs faveurs ou leurs condamnations comme des ukases sans appel.

  Poser une question

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer